Accueil La fonction Documents Energies Les fournisseurs Galerie A propos Contacts
© Tous les droits strictement réservés 2017
Econobru A quoi ça sert et comment faire? Energie - La certification PEB
Le certificat PEB - nouveau jouet de l’Econome. Le certificat PEB s’obtient au terme d’une procédure longue, parsemée d’embûches aussi tordues que nombreuses. Les outils mis en place par l’IBGE semble être au stade expérimental et ne prêtent guère à un enthousiasme démesuré quant à leur efficacité. Beaucoup ne verront dans les démarches longues et fastidieuses qu’un travail supplémentaire sans intérêt. Il faut cependant considérer que le certificat obtenu permet de mettre en évidence des problèmes énergétiques insoupçonnés, oubliés ou cachés. Ceux-ci sont source d’un grand gaspillage dont la résolution augmentera, à terme, le confort des utilisateurs par le dégagement de moyens nouveaux engendrés par les économies réalisées. Comment ça marche? Le coordonateur rassemble pour le compte du certificateur l’ensemble des informations dont ce dernier a besoin pour produire un certificat énergétique. Celui-ci est proposé à l’IBGE qui le valide. Ce certificat est un document à afficher à l’entrée de chaque bâtiment dont il fait l’objet. Quels sont les acteurs? 1) Le coordonateur A n’en pas douter, et à de rares exceptions près, la personne qui sera dédiée à cette tâche est sans conteste l’Econome. Il n’est pas obligé d’accepter cette tâche. Le PO doit le désigner avec son accord. C’est au coordonateur que reviendra le rôle d’encodage des bâtiments sur le site de l’IBGE. C’est lui encore qui devra collecter les diverses informations à donner au certificateur. Le certificateur ne se borne “qu’à réaliser le certificat”. 2) Le certificateur Le certificateur peut être choisi librement. Pour les écoles, il doit cependant être agréé “Bâtiment public”. A l’heure actuelle, les anciens membres du projet “PLAGE” ont mis en place une structure appelée CRAIE. Elle permet de réaliser l’ensemble des certificats des écoles de la région BXL- Capitale. Cette structure est opérationnelle depuis mi novembre 2014 et tente de traiter un maximum d’écoles en peu de temps car les cadastres des surfaces ont déjà été réalisés pour bon nombre d’entre-nous. Les tarifs proposés sont inférieurs au privé. Ils prennent en compte le nombre d’élèves, la surface de l’école et bien d’autres paramètres qui permettent de proposer un tarif qui paraisse le plus correct possible au plus grand nombre. Le certificat reprendra les informations habituelles mais également quelques conseils pour débuter un plan de réduction des dépenses énergétiques. Pour ce faire, deux éléments importants: a) Procéder à la pose de compteur gaz et électricité pour chaque bâtiment possédant une chaufferie. b) Débuter sa comptabilité énergétique dès que possible. c) Effectuer un relevé des surfaces de l’école afin d’établir un cadastre de l’institution. Si les plans n’existent pas, il faudra se diriger vers la maison communale qui possède les archives complètes des bâtiments de la Commune. Si cette dernière ne possède pas les plans, il faudra faire réaliser par un géomètre une estimation des surfaces de l’école. Lorsque les plans sont à disposition, une numérisation s’impose. Cela permettra de les reproduire aisément pour le certificateur.          3) L’IBGE L’IBGE établit les nouvelles règles en matière d’environnement et certifie les données introduites pour la délivrance du certificat PEB.  
Les coordonnées de contact de CRAIE:   Marc LEMYE & Pierre URBAIN Responsables Energie GSM : +32 477 960 824 & +32 494 87 27 67 Email : info@craie-asbl.be
- La référence pour les Economes